20160508_144618-Bearbeitet.jpg

Présentation annuelle VDP.Franken dans la cave Bürgerspital Würzburg le 8 mai 2016 – Chemins du vin – Vins allemands et vins européens

[ad_1]

Semble plein, mais il s’adapte assez bien

700 ans de Bürgerspital a été l’occasion de la grande présentation annuelle des établissements vinicoles VDP.Franken hier dans la salle de pressoir de la cave Bürgerspital à l’Esprit Saint. Pour moi, c’est une bonne occasion d’essayer le millésime 2015 à plus grande échelle.

Je pourrais laisser de côté deux établissements vinicoles lors de la visite de dégustation:
le 2014 Pinot Noir de la cave Klingenberg J’avais déjà goûté au salon K + M Gutsweine de Francfort il y a quelques semaines. Comme toujours, Benedikt Baltes a réussi à faire des vins forts dans son style inimitablement cool, austère mais élégant.

À Prince Löwenstein J’en avais profité une semaine plus tôt lors de la présentation des millésimes sur place à Kleinheubach pour déguster l’intégralité du millésime 2015 des vins cultivés en Franconie et à Rheingau.
La collection du maître de chai Bastian Hamdorf est excellente dès le départ.
Pour Löwensteins, le millésime n’est pas l’un des vins légers et à faible teneur en alcool, mais il est particulièrement puissant pour les vins des pentes chaudes et escarpées du Homburger Kallmuth et apporte de l’alcool bien intégré. Il est d’autant plus impressionnant de la cohérence de l’ensemble et de l’élégance des vins grâce à leur belle acidité. J’aime beaucoup cette version musclée d’un Silvaner – si le tout ne ressemble pas à ça. Mon préféré est que 2015 Homburger Kallmuth Silvaner « S » Premier emplacement.

Dans l’ensemble, il a été confirmé lors de ma tournée que le millésime 2015 en Franconie devait être proche de l’optimum. Parce que même avec des vins forts, plutôt vendangés tardivement, il y a toujours assez d’acide pour ne pas donner aux vins un aspect trop charnu et épais et pour assurer un bon débit de consommation.

Mes favoris:
Silvaner:
Rudolf May représente également le grand filigrane et l’élégance en 2015. Spontanément, vous pourriez manquer les caractéristiques du millésime – mais je connais trop peu de vins de lui ces dernières années. Les Silvaner sont toujours super. Le présenté 2014er Retzstadter The Shepherd First Location montre où se trouve le chemin 2015er Retzstadter Langenberg Premier emplacement pourrait aller.

Le Silvaner de la cave est un numéro de maison similaire Dixième ferme Luckert. Filigrane et élégance, mais aussi toujours une belle acidité qui favorise l’écoulement de la boisson. Malheureusement, un seul Silvaner a goûté cette preuve avec brio: le 2015 Sulzfelder Silvaner Alte Reben – Acheter!

le Weingut am Stein avait 4 Silvaners différents au départ. Avec ces vins, le domaine gagne définitivement pour moi dans la catégorie « collection la plus individuelle ». Ludwig Knoll sait comment élaborer les composants classiques du goût franconien du Silvaner comme le terreux et le crémeux. La fermentation spontanée et le temps de macération jouent certainement ici un rôle. Ce qui suit s’applique ici: force oui, entêtement et lourdeur non. Et il y a des vins à quitter. Mes favoris: 2015er Würzburger Stein Silvaner Premier emplacement et 2015 Vinz Silvaner Old Vines.

La cave Randersackerer est également excellente Esturgeon Krenig avec le 2015 Randersackerer chaise longue Silvaner Première couche et le 2014 chaise longue Randersackerer Silvaner Großes Gewächs.

La cave Berger de Volkach, je ne l’avais même pas vu auparavant. L’échantillon de baril du 2015 Untereisenheimer Silvaner a donné un bon aperçu du millésime 2015, le 2014 Escherndorf Lump Silvaner Premier emplacement était une surprise très positive – mais encore très jeune. Il y avait aussi un excellent Pinot Blanc – je dois absolument coûter plus cher ici.

Cela venait aussi de Volkach Weingut zur Schwane aussi 4 Silvaners au départ. Je décrirais le style de la maison comme traditionnel dans un sens positif. La minéralité terreuse, l’extrait et la force sont les éléments déterminants ici. C’est ainsi que le millésime 2015 se présente. Mais ce que j’ai préféré ici 2014er Escherndorf Am Lumpen 1655 Silvaner Grande usine, très terreux, minéral, noisette mais aussi lourd.

Les Silvaner sont également très traditionnels franconiens mais plus précis et donc plus élégants. Wirschings d’Iphofen. L’aperçu de 2015 est venu du grand 2015 Iphöfer veau Silvaner Première couche, l’un des meilleurs vins de la journée était certainement celui 2013 Iphöfer Julius-Echter-Berg Silvaner Großer Gewächs: Un vin à renifler au nez herbacé intense aux fruits trop mûrs. Mais aussi super en bouche. Puissance combinée avec élégance, belle acidité et belle finition. Un rêve!

Wow – tellement Silvaner – mais il y avait aussi d’autres cépages – les favoris un peu plus courts maintenant:

Scheurebe: J’adore le cépage, tant que le vin présente une belle structure minérale et des notes de cassis pas trop marquantes.
1ère place: Wirsching 2015er Iphöfer Kronsberg Scheurebe Alte Reben Premier emplacement
Place 2: Weingut am Stein 2015er Vinz Scheurebe vieilles vignes
Place 3: Schloss Sommerhausen 2015 maisons d’été Steinbach Scheurebe Premier emplacement

Pinot Blanc: veuillez ne pas appliquer trop épais – comme du bois, mais seulement très délicat.
1ère place: Zehnthof-Luckert 2015er Sulzfelder Berg I White Burgundy Premier emplacement
Place 2: Egon Schäffer 2014er Escherndorfer Fürstenberg Pinot Blanc Première couche
Place 3: Weltner 2015 Rödelseer maître de cuisine Weißer Burgunder Première couche

Riesling: franconien? Heureusement, mais ensuite beaucoup de minéralité
1ère place: en fait pas vraiment franconien et mal attribué au sable coloré dans le catalogue de dégustation – à Michelbach les sols sont constitués d’ardoise quartzite et de gneiss: Bernhard Höfler 2014er Michelbacher Riesling Apostel Garden Big Plant
Place 2: Weingut am Stein 2014 Stettener Stein Riesling Grande croissance
Place 3: Wilhelm Arnold 2014er Randersackerer Pfülben Riesling Big Plant

Vin rouge: En raison de contraintes de temps, je n’ai pas tout à fait réussi ici:
1ère place: Paul Prince dans sa propre sphère: Large as Pinot Noir 2014 de Burgstadt, encore plus grand que Citoyen de Centgrafenberg Pinot Noir 2014 et comme un excellent exemple de la variété de raisin de 2013 City Centgrafenberg Frühburgunder « R »
Place 2: Bernhard Höfler 2013er Michelbacher Steinberg Pinot Noir « Magnificum » Première couche. Ici, cela vaut la peine de goûter les vins rouges, dont le fils est principalement responsable depuis 2013. Le changement de style en valait la peine.
Place 3: Zehnthof-Luckert 2014 Sulzfeld Pinot Noir

Conclusion:
Ce fut une dégustation agréable et bien organisée et 2015 sera un beau millésime en Franconie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share this post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Articles similaires

Autres Articles