Systèmes de notation vs. PGV – Chemins du vin – Vins allemands et vins européens

[ad_1]

G&M, Eichelmann, Fallstaff and Co. ont tous leurs systèmes de notation.
Cela se produit généralement dans une grille de 20 ou 100, dans laquelle la moitié inférieure n’est en fait pas utilisée.
Est-ce vraiment objectif?
Je répondrais à la question par oui et par non.
Oui, car les points m’ont déjà aidé avec ma sélection de vins précédente.
Non, car je ne comprends pas bien la note de certains vins. Tant pour les vins très bien cotés que je n’aime pas tant que ça, ainsi que pour les vins plutôt bas que je noterais personnellement plus haut.

Dois-je introduire quelque chose comme ça ici? Je ne pense pas. Je ne suis pas un dégustateur professionnel, mais un amateur de vin très privé.

À mon avis, seuls quelques professionnels sont capables d’évaluer de manière cohérente et fiable tous les vins dégustés selon les mêmes critères – et je ne peux pas offrir cette cohérence dans mon horizon d’expérience.
J’ai donc décidé de ne pas travailler avec les points habituels ici, mais seulement de donner un rapport PGV – prix-bénéfice.
Le tout est une évaluation purement subjective, avec laquelle, avec un prix approximatif, j’affirme mon appréciation de la pertinence de l’achat. J’essaie de comparer des vins similaires, si possible aussi dans un contexte local. Cela signifie qu’un vin de vignoble escarpé de Klingenberg am Main peut coûter un peu plus qu’une qualité similaire à partir d’un emplacement plat de Rheinhessen.

Étant donné que j’ai décidé de ne pas publier de notes de dégustation ici si je n’aime pas le vin, un mauvais PGV n’a rien à voir avec le vin qui ne goûte pas ou qui est défectueux.

Il devrait également être clair pour le lecteur qu’un Gutswein à 5 EUR avec un PGV, que j’ai très apprécié, ne peut pas être comparé à un Lagenwein ou à Große Gewächs à 25 EUR, qui appartient définitivement à une autre ligue.

Chaque vin a son temps …

Cher = à mon avis, le vin est beaucoup trop cher.
Aucune affaire = par rapport à la concurrence, le vigneron se vante de confiance.
Adéquate = À mon avis, assez valorisée – achetez!
Bon marché = grand vin pour peu d’argent – achetez-le certainement!
Négocier = le vigneron devrait augmenter les prix.

Afin de pouvoir mieux évaluer dans quelles zones de culture j’ai pu acquérir une expérience plus approfondie jusqu’à présent, un extrait de mes statistiques de cave (au 05/2020).

Les vins des régions viticoles suivantes sont bu à la maison depuis 2013 ou persistent dans la cave:

Allemagne 82,8%
Ahr 0,3%
Baignade 4,0%
Franconie 26,9%
Hess. Bergstrasse 1,2%
Rhin moyen 0,2%
Moselle 12,6%
Près de 3,6%
Palatinat 15,9%
Rheingau 5,9%
Rheinhessen 9,8%
Saale-Unstrut 0,6%
Saxe 1,1%
Wurtemberg 0,6%

Autriche 11,2%

Autres européens À l’étranger 6,1%

Millésimes

2019 0,7%
2018 5,9%
2017 11,1%
2016 13,2%
2015 13,8%
2014 11,4%
2013 13,0%
2012 13,6%
2011 8,4%
2010 2,3%
2009 2,4%
2008 1,1%
2007 1,3%
Plus de 1,6%

Cépages

Riesling 35,9%
Silvaner 12,5%
Pinot noir 11,9%
Cuvées 7,3%
Pinot blanc 3,7%
Blaufränkisch 2,9%
Chardonnay 2,8%
Sauvignon Blanc 2,4%
Scheurebe 2.3
Pinot gris 1,9%
Merlot: 1,9%
Sangiovese 1,5%
Grüner Veltliner 1,3%
Portugais 1,2%
Bourgogne ancienne 1,1%
Autre 9,3%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share this post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Articles similaires

Autres Articles