20180815_222608.jpg

Van Volxem, Mosel – Sarre Riesling 2011 – Les chemins du vin – Vins allemands et vins européens

[ad_1]

Van Volxem, Moselle - Sarre Riesling 2011Récemment, Roman Niewodniczanski nous a conduits à travers une belle soirée Riesling au restaurant SchauMahl à Offenbach.

Son enthousiasme pour Saarriesling est absolument passionnant. Et il préfère parler des Sarriels matures. Il était donc dommage, mais bien sûr compréhensible, qu’il y ait essentiellement d’excellents vins de la collection 2016 actuelle. Cependant, ses mots sur le potentiel de maturation des Rieslings de van Volxem sont restés dans mon esprit et je suis allé à la recherche de bouteilles plus mûres. Heureusement, je l’ai trouvé assez bien et aujourd’hui j’ai le Sarre Riesling 2011 dans mon verre comme le premier VV mature. Dans la pyramide de qualité, le vin se situe très loin dans la catégorie Gutswein, juste au-dessus du « Schiefer Riesling » débutant. Il s’agit en fait d’un vin qui se boit généralement rapidement. À cet égard, il doit prouver presque deux fois son potentiel de maturité. Pour faire une histoire courte: il l’a fait facilement:

Nez pas très fort, herbacé avec des fruits jaunes trop mûrs et de l’ananas. De plus la craie, la pierre mouillée et très peu d’herbe fraîche.

Arômes mûrs en bouche mais extrêmement frais à l’air. Herbsweet. Beaucoup d’orange et d’écorce d’orange, un peu de pomme et d’aspérule. De plus, une minéralité rocheuse, un peu de sel et des notes végétales. Belle acidité mais pas trop forte.

Bonne finale de longueur moyenne.

Excellent pour un « Gutswein ». Il est également surprenant de voir combien d’air le vin avait besoin pour briller. Immédiatement après l’ouverture, le vin était encore assez fermé, avait l’air trop sucré et un peu terne. De gorgée en gorgée et de verre en verre, le vin a fleuri – les notes de fruits sucrés et trop mûrs vont et les notes fines salées et minérales et l’acidité sont au premier plan. Bien sûr, cela ne fait pas du vin un GG, bien sûr, cela n’a aucune complexité. Néanmoins, il y a assez de complexité et de plaisir dans le verre!

Qui l’a encore au sous-sol: l’attente en valait la peine!

Environ. 9,90 EUR (2011), millésime actuel env. 12,50 EUR / PGV approprié, compte tenu du potentiel de maturation bon marché

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share this post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Articles similaires

Autres Articles