20170426_221243-2.jpg

VDP Wine Exchange à la Rheingoldhalle Mainz le 23 avril 2017 Partie 2 – Voies du vin – Vins allemands et vins européens

[ad_1]

Dans le Rheinfoyer Pfalz, Ahr, Baden et Württemberg

Suite de la première partie.

Après un petit rafraîchissement, nous avons continué.

Plus aussi complet que prévu, mais un peu plus sélectionné, le temps s’épuisait.

D’où nos recommandations sous une forme plus courte ci-dessous:

Palatinat, Riesling:

Philipp Kuhn

Grande collection de Philipp Kuhn commençant par le 2016 Laumersheimer Riesling « Vom Kalksteinfels » sec sur le 2016 Grosskarlbacher Burgweg Riesling sec et le Kallstadter Steinacker Riesling sec 2016 par 2015 Dieu noir Riesling GG.

Assurez-vous de garder un œil dessus.

Cave à anneaux

Nous avons dégusté la collection de l’année dernière sur place lors de la présentation vintage avec grand plaisir.

Les vins ont des éléments typiques du Palatinat et ne sont donc pas les plus fins représentants du Riesling allemand. Néanmoins, avec les frères Rings, ils ne sont jamais trop larges ni trop confortables, ont un fruit fin et une minéralité rocheuse et une acidité bien intégrée. Ce fut le cas en 2015 et est au moins aussi bon dans le 2016 un peu plus maigre: Freinsheimer Riesling sec 2016 ainsi qu’avec les vins en couches 2016 Ungsteiner Nussriegel Riesling sec (Échantillon de baril) et Kallstadter Steinacker Riesling sec 2016 (Échantillon de baril).

Impression du Palatinat

Wurtemberg, Riesling:

Schnaitmann

Württemberger Riesling n’a pas toujours été notre terrain de jeu. Nous savons depuis dimanche que nous avons encore du rattrapage à faire ici.

Le très sympathique Rainer Schnaitmann en avait un Schnaiter Altenberg Riesling sec 2016 comme un échantillon de baril et deux GG de 2015, le 2015 Götzenberg Uhlbach Riesling GG (de l’acier) et le 2016 Lämmler GG du tonneau en bois (notre préféré).

Tous sont des vins fins très minéraux et complexes avec des fruits plutôt réservés. Haut.

Franconie, vin rouge:

Rudolf Prince

Prince est et reste le roi des vins rouges de Franconie. Même dans le certainement pas facile, car les grands vins chauds de 2015 ont été créés ici. Pour moi, les vins sont d’une élégance et d’une délicatesse presque sans précédent et, malgré leur jeunesse, sont étonnamment accessibles. Cela commence par les vins locaux, le Pinot Noir 2015 sec à Bürgstadt (Échantillon Barrel) et le 2015 Klingenberger Pinot Noir sec (Échantillon de baril) et est à 2015er Bürgstadter Berg Pinot Noir sec (Échantillon de baril) juste mieux.

La nouvelle désignation de lieu « Bürgstadter Berg » est une nouvelle appellation d’origine protégée européenne (AOP) qui peut être utilisée pour les vins de Hundsrück et Centgrafenberg (ou des deux sites ensemble). Ceci est pratique dans la pyramide en couches du VDP, car il peut ensuite être utilisé pour presser une première couche en plus des deux GG des grandes couches Centgrafenberg et Hundsrück. Il reste à voir dans quelle mesure cela ajoutera de la valeur en dehors du VDP (un grand emplacement aurait également pu être saisi).

Cependant, le favori absolu avec Fürst était 2015er Bürgstadter Frühburgunder R dry (Échantillon de baril).

Benedikt Baltes

Nous connaissons les vins Benedikt Baltes depuis plusieurs années. Nous avons souvent trouvé les millésimes 2012 et 2013 trop clairsemés, minimalistes et trop compliqués. À notre avis, cela a quelque peu changé en 2014. Les vins sont devenus un peu plus ronds, un peu plus chauds, mais ont tout de même clairement montré leur origine et l’écriture de Benedikt Baltes.

La tendance se poursuivra certainement en 2015 en raison du millésime. Les vins ne sont toujours pas faciles à juger dans la jeunesse, mais je suppose fermement qu’ils mûriront en grandes choses au cours des années gérables. Cela vaut pour les deux 2015 grès coloré Pinot Noir sec, le 2015 Großheubacher Pinot Noir sec, le 2015 Klingenberger Pinot Noir sec aussi bien pour le 2015 Großheubacher Bischofsberg Pinot Noir sec.

Bernhard Höfler

Chez Bernhard Höfler, les vins rouges ont fait un pas de géant depuis 2013. Junior Johannes a considérablement changé le style. Et donc 2015 est encore une fois un petit pas en avant et est encore meilleur. Les vins sont plus chauds et un peu plus puissants que ceux de collègues de Klingenberg ou de Bürgstadt, mais obtiennent une grande minéralité en bouteille à Michelbacher Weinberg. À mon avis, c’est un haut terroir de Pinot Noir.

très bien 2015 Michelbacher Pinot Noir «2samkeit» sec, remarquable 2015 Michelbacher Steinberg Pinot Noir «Magnificum» sec (Échantillon de baril). Très bien encore 2015 Michelbacher Steinberg Schwarzriesling sec – l’un des meilleurs représentants des cépages que j’ai goûtés jusqu’à présent.

Baden, vin rouge:

Bernhard Huber

Chez Huber, nous avons dégusté trois vins de 2014. Den 2014 Malterding Pinot Noir sec, le 2014 Pinot Noir « Old Vines » sec et le Bienenberg Pinot Noir GG 2014. Comme prévu, tous les vins étaient très bons et avaient la belle et complexe épice et la fraîcheur qui caractérisent les vins de Malterdingen. Cependant, tout le monde a été fortement influencé par le bois, ce qui nous a un peu irrités au début et doit définitivement mûrir correctement.

Seeger

La cave Seeger de Leimen a surpris. Je n’ai jamais connu les vins. Et ils sont super. le 2014 Oberklamm Pinot Noir GG apporte un feu d’artifice de saveurs, est profond et fin. Pour nous, l’un des meilleurs vins rouges du jour. Juste un peu plus tard 2014 Spermen Blaufränkisch GGqui n’a pas à se cacher d’un collègue autrichien.

Wurtemberg, vin rouge:

Aldinger

Pour moi, Aldinger est une autre découverte au VDP Wine Exchange. Nous pourrions déguster de fins Pinot Noir et Lemberger. très bien 2015 Hanweiler Berg Lemberger sec, remarquable que 2014 Fellbacher Lämmler Lemberger GG et le 2015 Untertürkheim plâtre Pinot Noir sec. Exceptionnel pour nous 2014 Gypse Marienglas Pinot Noir GG. Un vin frais, avec des fruits fins, une belle utilisation du bois et des épices salées complexes.

Et puis, il était 18 h 00 et le jour de la foire était déjà terminé.

Une seule petite conclusion demeure:

2016 est une bonne année. Le niveau global est élevé. L’événement était tout simplement bien organisé: un grand merci à l’équipe du VDP.

Les vignerons étaient très patients et aimables, l’atmosphère était familière, même si quelques jours seulement avant que la nature sous forme de gel de nuit ne frappe de nombreuses régions d’Allemagne. Le millésime 2017 est déjà sous une mauvaise étoile avant la floraison, l’ampleur des pertes n’est pas encore prévisible.

Tout ce que je peux dire, c’est: soutenir les vignerons et acheter ce qu’ils peuvent – ça vaut le coup!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share this post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Articles similaires

Autres Articles